fr | de | en

Casino Luxembourg

Conférence

12.12.2017 à 18:30 Les Mardis de l’Art

Esthétiques numériques — Les arts plastiques

Esthétiques numériques. Nouveaux enjeux de vidéos, de photos, d'images aujourd'hui.

Où en est l'art aujourd'hui, à l'ère du numérique ? Comment définir les nouveaux médias et comprendre les formats, les genres et les pratiques actuels qui chamboulent les frontières de l'art et notre perception de ce dernier ? Tour d'horizon des supports essentiels de l'art du 20e siècle et de leur évolution au cours du 21e siècle.

Deux conférences proposées par l'Institut d'études romanes, médias et arts.
En collaboration avec l'Université du Luxembourg.  
Dans le cadre des Mardis de l'Art.


14.11.2017 à 18 h 30 :
La photographie

Rencontre entre François Soulages et Jean-Claude Chirollet

Pseud/o/nline
Avec l’arrivée du numérique, les usages de la photographie ont radicalement changé. Qu’en est-il de l’« être » de la photographie ? La médiologie permet ici une meilleure compréhension que l’ontologie. Il n’y a qu’à examiner son déploiement sur le online où l’on passe du selfie au pseud/o/nline.

François Soulages est professeur des universités (Université Paris 8 et INHA, Institut National d’Histoire de l’Art) et présidentfondateur de RETINA.International (Recherches Esthétiques et Théorétiques sur les Images Nouvelles et Anciennes). Auteur notamment de Esthétique de la photographie (1998), Paris, Armand Colin, 2017 et Eg/o/nline. Le selfie, Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, série RETINA, 2017.

La photographie numérique - « machine à calculer » les images
Les photographes primitifs du 19e siècle voyaient dans la photographie une machine mathématique à « reproduire » poétiquement le réel. Les ultimes progrès technologiques de la photographie numérique ont-ils prolongé ou dévoyé ce programme initial ?

Jean-Claude Chirollet, philosophe, conduit des recherches en esthétique et philosophie de l’art. Il est actuellement maître de conférences émérite à l’Université de Strasbourg. Il a publié de nombreux ouvrages sur la photographie et le numérique notamment Penser la photographie numérique. La mutation digitale des images, L’Harmattan, 2015.


12.12.2017 à 18 h 30 :
Les arts plastiques
Par Bruno Trentini

Constatant que l’étiquette « art numérique » ne se laisse pas définir facilement, il est intéressant d’étudier d’abord les nombreux cas limites qui existent : ces oeuvres dont il est difficile de dire si elles relèvent ou non de l’art numérique. Ensuite, au-delà des questions de définition précise, il faut reconnaître que le numérique a permis aux oeuvres d’art de développer spécifiquement certains aspects des oeuvres non numériques. Il faut alors confronter des oeuvres numériques à des oeuvres d’art non numériques pour mettre en avant une continuité au sein de l’art contemporain. Il est question autant de l’expérience esthétique du spectateur que des moyens de production de l’artiste.

Bruno Trentini est maître de conférences à l’université de Lorraine où il enseigne l’esthétique. Ses recherches portent sur l’expérience esthétique en mettant l’accent sur sa dimension incarnée et physiologique. Dernier ouvrage en date : Interpréter l’art – dynamisme et réflexivité de l’expérience esthétique, L’Harmattan, 2016. Il est également le directeur de publication de Proteus, revue de théorie de l’art gratuite en ligne.

 

partenaires

Deux conférences proposées par l'Institut d'études romanes, médias et arts. En collaboration avec l'Université du Luxembourg.  

images