fr | de | en

Casino Luxembourg

Conférence

21.10.2003 Les Mardis de l’Art

Les Mardis de l'Art - François Morellet : une œuvre systématique ?

Conférence par Marie-Amélie zu Salm-Salm

Rationaliste, François Morellet prend soin de se distancier de l'instinct mimétique. Soucieux de limiter sa sensibilité d'artiste, il se réfère à des systèmes pour créer ses œuvres. Ainsi, une règle simple et arbitraire régit une œuvre ou mieux une série d'œuvres. Peintre abstrait depuis 1950, Morellet radicalise sa démarche dès 1953. Si son œuvre de jeunesse (1950-1960) a été marquée par les lignes droites, Morellet ne va toutefois pas se satisfaire des résultats logiques et définitifs qu'entraîne sa position radicale. L'artiste éprouvera le besoin de perturber les systèmes qu'il utilise. Voilà pourquoi, dès 1958, il fait intervenir le hasard dans son œuvre. Morellet provoque la perturbation ; il aime choquer, troubler, déstabiliser.

Marie-Amélie zu Salm-Salm
, née en 1973 à Luxembourg, est docteur en histoire de l'art contemporain (Université de Paris IV - Sorbonne). Auteur de nombreux textes sur l'art abstrait après 1945, elle vient de publier en allemand un recueil de textes de François Morellet (Munich : Chorus-Verlag, 2003). Chercheuse et commissaire d'exposition indépendante, elle est actuellement commissaire adjoint de l'exposition sur Klimt, Schiele, Kokoschka et Moser, programmée par Serge Lemoine au Grand Palais en étroite collaboration avec le Musée d'Orsay et la Réunion des Musées Nationaux à Paris.

images