fr | de | en

Casino Luxembourg

Conférence

Jessica Diamond, Shrine of the Worship Dollar Sign, 1991/2002. © Jessica Diamond. Photo : Rémi Villaggi.

16.10.2007 Les Mardis de l’Art

Les Mardis de l'Art - L’émergence de la financiarisation des marchés de l’art

Conférence par Andriano Picinati di Torcello

Ces dernières années, les marchés de l'art n'ont cessé d'afficher des records de prix. Au même moment, un
certain nombre de facteurs semblent suggérer l'émergence d'un marché financier international de l'art cohabitant avec un marché commercial international de l'art. D'aucuns avancent que les caractéristiques financières de l'art en font un bon investissement voire une nouvelle classe d'actifs qui pourrait trouver sa place dans un portefeuille d'investissement à côté d'autres actifs tels que des actions et des obligations. Les questions suivantes s'imposent : la concurrence entre les acteurs du marché de l'art - privé ou public - doit-elle mener à une utilisation accrue d'outils financiers pour se différencier et se développer ? Le secteur de l'art s'apparentera-t-il de plus en plus aux autres secteurs d'activités économiques ? Est-ce qu'un tel développement pourrait représenter des opportunités pour le Luxembourg ? Quels en seraient finalement les impacts sur la culture ?

Professionnel depuis treize ans dans le secteur financier à Luxembourg, Adriano Picinati di Torcello est titulaire d'un MBA et d'un Master of Science in Banking and Finance de la Luxembourg School of Finance (LSF). Il intervient comme collaborateur de recherche à la LSF. Avec Paul Beaulieu, professeur de l'École des Sciences de la Gestion à Montréal et professeur visitant à la LSF, il rédige un livre sur la financiarisation des marchés de l'art.

images

Jessica Diamond, Shrine of the Worship Dollar Sign, 1991/2002. © Jessica Diamond. Photo : Rémi Villaggi.