fr | de | en

Casino Luxembourg

Conférence

Juul Hondius, Busfront #1, de la série Factions, 2006. © Juul Hondius. 

5.3.2013 Les Mardis de l’Art

Les Mardis de l'Art - La photographie pour imager le monde : pratiques contemporaines

Conférence par Nathalie Herschdorfer

« Nous savons à présent ce qui se passe chaque jour partout dans le monde (...). Les descriptions que nous font les journalistes des quotidiens placent, pour ainsi dire, ceux qui souffrent sur les champs de bataille sous les yeux des lecteurs et leurs cris résonnent dans leurs oreilles. » Cette phrase a été écrite par le premier président du Comité international de la Croix-Rouge, Gustave Moynier, en 1899. Prétendre savoir ce qui se passe « chaque jour partout dans le monde » relève bien sûr de l'exagération à la veille du 20e siècle. De même, il serait exagéré de croire qu'un siècle plus tard nous avons une connaissance des souffrances infligées partout dans le monde. Néanmoins, il est vrai qu'être le spectateur des calamités qui se déroulent dans un autre pays constitue une expérience typiquement moderne, étant donné l'offre accumulée, depuis plus d'un siècle et demi, par les photojournalistes.

Nathalie Herschdorfer
, historienne de l'art, spécialiste de la photographie, dirige le festival de photographie Alt. +1000 (Suisse) et est curatrice auprès de la Foundation for the Exhibition of Photography. Elle était conservatrice au Musée de l'Élysée à Lausanne (Suisse) pendant douze ans. Parmi ses expositions, citons régénération : photographes de demain et Coming into Fashion: A Century of Photography at Condé Nast. Elle est l'auteur de Jours d'après : Quand les photographes reviennent sur les lieux du drame aux Éditions Thames & Hudson (2011).

Conférence à 18 h 30. Entrée libre.

images

Juul Hondius, Busfront #1, de la série Factions, 2006. © Juul Hondius.