fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Mikhail Karikis, Little Demons (Mitch & Eddie), 2017.

Mikhail Karikis, Ain't Got No Fear (2013-2015). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

Mikhail Karikis, Ain't Got No Fear (2013-2015). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

1.7 — 15.10.2017

Love is the Institution of Revolution

artiste(s): Mikhail Karikis
curateur(s): Miguel Amado, Kevin Muhlen

L'exposition Love Is the Institution of Revolution présente deux œuvres majeures de Mikhail Karikis, Children of Unquiet (2013-15) et Ain't Got No Fear (2016-17), qui se concentrent sur les visions d'avenir de la génération Z (post-millénaire), dans un contexte de désindustrialisation accélérée de l'Occident, et en particulier de l'Europe, et de crises, notamment environnementales et financières, léguées par les générations précédentes.  

Adoptant une démarche artistique ambitieuse, Karikis s'intéresse à l'héritage que les générations qui détiennent actuellement les pouvoirs économique, culturel et politique laissent aux jeunes d'aujourd'hui. Nous les voyons investir d'anciens sites industriels selon leurs propres usages créatifs. Par le biais de leur imagination, ils structurent leurs interactions sur la base de l'amitié, la gestion collective, l'amour, l'émancipation personnelle et l'excitation que provoque la subversion de l'autorité.

Ludiques et méditatives, spectaculaires et intimes, lyriques et réalistes, les œuvres de Karikis font écho à de nouvelles manières de penser le destin de ces territoires marqués par l'obsolescence industrielle, et esquissent des futurs proches ou possibles, générés par l'imagination - aussi bien poétique que militante - de la génération la plus touchée par les bouleversements sociaux actuels.

Mikhail Karikis (né en Grèce en 1975) est un artiste grec et britannique basé à Londres. Mobilisant entre autres l'image en mouvement, le son et la performance, la pratique artistique de Mikhail Karikis se nourrit de ses recherches sur la voix en tant que matériau de modelage et acteur politique. Ses travaux explorent les énergies à l'œuvre dans les dynamiques collectivistes et visent à faire écho aux conditions économiques, culturelles, psychologiques et morales de la population. Il collabore régulièrement avec des communautés pour créer des vidéo-performances qui mettent en lumière des modes de vie alternatifs.

Love Is the Institution of Revolution est la première exposition monographique de Mikhail Karikis en Europe centrale. Initiée par le Casino Luxembourg, elle est organisée en collaboration avec le Middlesbrough Institute of Modern Art, Royaume-Uni.

Mikhail Karikis
Expositions et prix :

2016 : Shortlistd for the Film London erek Jarman Award (UK)
2016 : 3rd Kochi-Muziris Biennale, IN
2015-2017 : British Art Show 8, UK
2015 : Shortlisted for the DAIWA Art Prize (JP/UK)
2014 : 19rd Biennale of Sydney, AU
2014 : Mediacity Seoul, KR
2013 : 2nd Aichi Triennale, Nagoya, JP
2013 : Videonale 14, Bonn, DE
2012 : Manifesta 9, Ghenk, BE
2011 : Danish Pavilion, 54th Venice Biennale, IT

Expositions muséales :
2015 : Music for Museums, Whitechapel Gallery, UK
2015 : Art in the Age of Energy and Raw Materials, Witte de With, NL
2014-2015 : Listening, Hayward Touring, UK
2014-2015 : Inside, Palais de Tokyo, FR
2014 : Assembly, TATE Britain, UK

Ses œuvres sonores ont été publiées partout dans le monde par Bjork, UNICEF, MIT et Sub Rosa Records.


En savoir plus
partenaires

En collaboration avec : Middlesbrough Institute of Modern Art.

Un remerciement particulier à la bibliothèque CID Fraen an Gender et à la Bibliothèque nationale de Luxembourg.

images

Mikhail Karikis, Little Demons (Mitch & Eddie), 2017.

Mikhail Karikis, Ain't Got No Fear (2013-2015). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

Mikhail Karikis, Ain't Got No Fear (2013-2015). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

Mikhail Karikis, Children of Unquiet (2016-2017). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

Mikhail Karikis, Children of Unquiet (2016-2017). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

Mikhail Karikis, Children of Unquiet (2016-2017). View of the exhibition Love Is the Institution of Revolution at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.

Mikhail Karikis, Love Is the Institution of Revolution, view of the exhibition at Casino Luxembourg, 2017. Photo: Mike Zenari.