fr | de | en

Casino Luxembourg

Lola - Vitrine (film 3) Placebo © Béatrice Balcou. 2014.

Béatrice Balcou, Walk in Beauty, 2014. Vue d'installation. © Olivier Minaire, Casino Luxembourg, 2014.

12.7 — 7.9.2014 Artiste en résidence

Walk in Beauty

artiste(s): Béatrice Balcou

People always make the mistake in museums of embarking on too much, of wishing to see everything, so they walk and walk and look and look and then suddenly, because they have devoured a surfeit of art, they collapse.

Thomas Bernhard, in Old Masters.

Le projet Walk in Beauty de l'artiste Béatrice Balcou (née en 1976 en France, vit et travaille à Bruxelles) est à la fois une installation et une performance invitant le visiteur à réfléchir sur notre rapport au temps et sur notre manière de regarder les choses. Dans le cadre de sa résidence d'artiste au Casino Luxembourg de mai à juillet 2014, Béatrice Balcou s'est intéressée plus particulièrement au temps consacré à la contemplation d'une œuvre d'art. Pour accomplir son propos, elle a choisi l'œuvre Vitrine (film 3) (2008) de Bojan Šarčević dans la collection du Mudam Luxembourg et a fait appel à une équipe de sept performers (des amateurs et des professionnels) pour réaliser une performance.

L'œuvre empruntée n'est dévoilée que lors des performances que Béatrice Balcou organise comme de véritables cérémonies qui vont à l‘encontre d'une approche touristique du musée, du musée comme lieu de consommation d'œuvres. Pour rendre ce moment précieux, ces rituels ont lieu deux fois par semaine, en dehors des heures habituelles d'ouverture. Le Casino n'est alors ouvert que pour cette seule et unique œuvre, afin de permettre de se concentrer pleinement sur elle. Chaque performance est réalisée par trois performers qui ont travaillé avec Béatrice Balcou mais aussi en collaboration avec les régisseurs du Mudam. Avec des mouvements lents et précis, ils installent l'œuvre dans l'espace et mènent le spectateur à la contemplation. L'amour et le respect pour l'objet d'art trouvent ici toute leur expression.

Les « cérémonies » et l'exposition elle-même s'inscrivent en contrepoint de l'agitation extérieure, perceptible derrière les vitres de l'« Aquarium ».

Un rideau en soie légère, fluide et translucide, divise l'espace de l'« Aquarium » en deux, dans le sens de la longueur et de la hauteur. Il crée ainsi une certaine intimité propice à la contemplation et offre, dans un deuxième temps, un espace similaire à des coulisses où le spectateur peut voir ce qui serait normalement caché.

Deux vitrines en bois presque similaires sont disposées dans l'espace de l'« Aquarium » : l'une, avec ses objets en bois posés sur du papier Kraft, se fond presque dans l'espace, tandis que l'œuvre originale du Mudam se détache des tons camaïeux par son papier noir suspendu de la même façon que sa voisine. Cette dernière semble en attente, aucun objet n'y a été placé. La première est une « œuvre placebo », copie en bois de l'œuvre originale. Cette copie - sans être ni une réplique exacte ni une réinterprétation de l'original - a servi aux performers à s'entraîner en amont à manipuler et à prendre soin de l'œuvre originale. Désormais, dépourvue de son utilité initiale, elle donne des indices sur l'œuvre originale absente et apparaît presque comme une image fantôme de celle-ci, un souvenir. Elle fera désormais partie de l'histoire de  l'œuvre originale et permettra au visiteur une nouvelle perception de celle-ci.

Walk in Beauty prend le contre-pied de l'agitation de la vie quotidienne et défie, tel un acte de résistance, le rythme effréné imposé par notre société où le temps est géré, mesuré, rationalisé et rentabilisé. Béatrice Balcou propose une parenthèse, un retrait temporaire du monde pendant lequel elle nous invite à prendre le temps pour mieux rentrer en dialogue avec l'œuvre.



Performances Walk in Beauty

Durant les mois d'été 2014, la performance Walk in Beauty consacrée à la manipulation et à la contemplation d'une œuvre d'art a été présentée régulièrement.
Telle une cérémonie, cette performance est chorégraphiée par des gestes simples qui sont autant de façons d'approcher, de toucher et de regarder une œuvre d'art.

Performances tous les mercredis à 19 h 15 et les dimanches à 10 h 00.
Durée : 1 heure.
Accessible à tous. Entrée gratuite.

En savoir plus
partenaires

En collaboration avec Mudam Luxembourg.

images

Lola - Vitrine (film 3) Placebo © Béatrice Balcou. 2014.

Béatrice Balcou, Walk in Beauty, 2014. Vue d'installation. © Olivier Minaire, Casino Luxembourg, 2014.