fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Celebration Garage, 2018 | Film still (Edsun) | Vidéo 4K, 18’ | © Filip Markiewicz | Courtesy AEROPLASTICS gallery, Bruxelles

Filip Markiewicz, 100 euro, pencil on paper, 280 x 150 cm, 2017. Installation view Kunsthalle Tübingen. © Filip Markiewicz. 

Filip Markiewicz, Celebration Club, filmstill (Phundo Art), 23 min., full HD format 2,35:1, 2017. © Filip Markiewicz.

29.9 — 9.12.2018

CELEBRATION FACTORY

artiste(s): Filip Markiewicz
curateur(s): Catherine Hemelryk, Kevin Muhlen

Dracula est mort et retourne dans son tombeau. Le groupe anglais post-punk Bauhaus l'annonça le 6 août 1979 : « Bela Lugosi is dead » (Bela Lugosi est mort). Le premier acteur à avoir personnifié Dracula. Le groupe reprend le logo de l'école Bauhaus, créée par Oskar Schlemmer. Aujourd'hui, nous sommes tous devenus un peu Bela Lugosi : la danse des vampires de l'image européenne peut commencer. Il est temps de mettre nos masques et de boire le sang numérique jusqu'à ce que notre disque dur soit formaté pour l'éternité.

Fake Fiction (extrait) © Filip Markiewicz

Celebration Factory de Filip Markiewicz est le produit d'une Europe en mutation et marquée par de profondes crises, mais aussi une réponse artistique à ce nouveau paradigme sociopolitique. La fête et la célébration deviennent ici les véhicules d'une prise de conscience, d'un questionnement du système qui nous entoure ou encore d'une résistance au règne de la peur.

Le projet artistique proposé par Filip Markiewicz n'entend pas dénoncer le système ou développer une forme d'activisme politique, mais plutôt proposer un langage quasi surréaliste qui réunit divers modes d'expression : les arts plastiques, la performance, la musique, le débat, la fête. Celebration Factory vise à trouver un langage fluide et artistique en accord avec notre société en perpétuel mouvement.

L'idée de Celebration Factory est de proposer une présentation qui évolue à travers le temps et l'espace et qui fonctionne tel un laboratoire expérimental et artistique. Cette migration reflète en partie le parcours biographique de l'artiste : de Northampton (Royaume-Uni), qui compte une importante diaspora polonaise et où le projet a été initié en 2016 au NN Contemporary Art, au Luxembourg, où Markiewicz est né et où l'exposition sera présentée au Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain en 2018.

Le philosophe polonais Zygmunt Bauman parle de « modernité liquide » qui place l'individu au centre. Rien n'est figé et le monde néolibéral nous enseigne une nouvelle façon de concevoir notre existence. L'objectif de Celebration Factory est de représenter cet aspect de notre société à travers le monde du divertissement. L'exposition n'entend pas développer une forme d'activisme politique mais plutôt un langage quasi surréaliste qui réunit divers modes d'expression, la musique et la fête ; trouver un langage fluide et artistique en accord avec notre société en perpétuel mouvement.

L'artiste

Luxembourgeois d'origine polonaise, Filip Markiewicz (né en 1980) est un artiste multidisciplinaire qui s'exprime à travers différents médiums, dont le dessin, la vidéo et l'installation, créant ainsi une œuvre d'une grande cohérence visuelle. Toujours en quête d'explications à nos vies quotidiennes, il explore l'omniprésence des images et met en perspective le message qu'elles véhiculent. Il soumet « les infos » à une approche critique et politique, et partant, souligne la vacuité de notre monde en surproduction visuelle où l'information devient la réalité, et non le contraire. À l'heure où le capitalisme s'est transformé en idéologie et les banques en nouvelles cathédrales de l'expression de masse, Markiewicz interroge certains aspects du mécontentement des populations européennes : la sécurité sociale, l'immigration, les guerres à l'extérieur de nos frontières, le fanatisme religieux, la distribution des richesses publiques et privées ou encore la valeur artistique en tant que reflet de la culture. Sa volonté de revenir au papier et au crayon naît du besoin d'utiliser une technique d'expression répandue - le dessin - pour laisser une empreinte « réelle » dans un monde digitalisé où les preuves abstraites sont régies par des formes et des couleurs. En 2015, Markiewicz a été sélectionné pour représenter le Grand-Duché de Luxembourg à la 56e Biennale de Venise avec son projet Paradiso Lussemburgo, particulièrement apprécié pour sa cohésion malgré la complexité et la variété des disciplines abordées. (© aeroplastics)

En savoir plus
partenaires

L'exposition a été produite en collaboration avec NN Contemporary Art, Northampton (Royaume-Uni).

En partenariat avec ING et avec le soutien de Ableton, Brasserie Simon et Lux-Échafaudages.

images

Celebration Garage, 2018 | Film still (Edsun) | Vidéo 4K, 18’ | © Filip Markiewicz | Courtesy AEROPLASTICS gallery, Bruxelles

Filip Markiewicz, 100 euro, pencil on paper, 280 x 150 cm, 2017. Installation view Kunsthalle Tübingen. © Filip Markiewicz. 

Filip Markiewicz, Celebration Club, filmstill (Phundo Art), 23 min., full HD format 2,35:1, 2017. © Filip Markiewicz.