fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Heinz Cibulka, W.I.E.N. 05, 2002. Collage photographique. © Christian Mosar.

4.10 — 30.11.2003

Heinz Cibulka – Bildgenerationen/2

artiste(s): Heinz Cibulka
curateur(s): Lucien Kayser

À défaut de la rétrospective, annulée la veille du vernissage en automne dernier, par une décision absurde des responsables de la Banque et Caisse d'Épargne de l'État à Luxembourg, à défaut donc de Heinz Cibulka, de sa photographie dans tous ses états, voici, dans l'exposition Bildgenerationen/2 organisée du 4 octobre au 30 novembre 2003 au Casino Luxembourg, l'artiste autrichien dans ce qui peut passer pour un condensé de quelqu'un qui à la soixantaine se retourne sur un œuvre multiple et divers, avec des démarches qui se juxtaposent, des thèmes ou sujets qui se succèdent librement, des techniques qui se renouvellent et orientent autrement le dessein ou projet esthétique.

L'objet du scandale, impossible de l'escamoter. Cela n'aurait pas été honnête, et le visiteur pourra se faire lui-même, en toute liberté, une opinion. Heinz Cibulka a été très tôt lié à l'actionnisme viennois et particulièrement à Hermann Nitsch et son Orgien-Mysterien-Theater (OMT). Il en a été un acteur privilégié, est devenu après avec toute une équipe son documentaliste, reporter photographe ; au bout il y a des photographies qui ont leur autonomie toutefois, qui savent en tout cas faire passer une émotion, une intensité physique et psychique.

À défaut de la rétrospective, annulée la veille du vernissage en automne dernier, par une décision absurde des responsables de la Banque et Caisse d'Épargne de l'État à Luxembourg, à défaut donc de Heinz Cibulka, de sa photographie dans tous ses états, voici, dans l'exposition Bildgenerationen/2 organisée du 4 octobre au 30 novembre 2003 au Casino Luxembourg, l'artiste autrichien dans ce qui peut passer pour un condensé de quelqu'un qui à la soixantaine se retourne sur un œuvre multiple et divers, avec des démarches qui se juxtaposent, des thèmes ou sujets qui se succèdent librement, des techniques qui se renouvellent et orientent autrement le dessein ou projet esthétique.

L'objet du scandale, impossible de l'escamoter. Cela n'aurait pas été honnête, et le visiteur pourra se faire lui-même, en toute liberté, une opinion. Heinz Cibulka a été très tôt lié à l'actionnisme viennois et particulièrement à Hermann Nitsch et son Orgien-Mysterien-Theater (OMT). Il en a été un acteur privilégié, est devenu après avec toute une équipe son documentaliste, reporter photographe ; au bout il y a des photographies qui ont leur autonomie toutefois, qui savent en tout cas faire passer une émotion, une intensité physique et psychique.

En savoir plus
images

Heinz Cibulka, W.I.E.N. 05, 2002. Collage photographique. © Christian Mosar.