fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Sanja Ivekovic, Lady Rosa of Luxembourg, 2001. © Christian Mosar.

31.3 — 3.6.2001

Luxembourg, les Luxembourgeois

artiste(s): Sylvie Blocher, Sanja Ivekovic, Silvio Wolf
curateur(s): Enrico Lunghi

Le Casino Luxembourg participe à l'exposition Luxembourg, les Luxembourgeois, organisée par le Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg, avec trois projets réalisés par Sylvie Blocher, Sanja Ivekovic et Silvio Wolf en divers endroits publics de la ville de Luxembourg. Ces projets portent un regard extérieur sur la vie sociale, historique et culturelle des Luxembourgeois(es).

Pour l'occasion, Sylvie Blocher (née en France) a réalisé une vidéo intitulée Men in Pink qui sera projetée au Centre Aldringen, un passage public souterrain très fréquenté du centre-ville. La vidéo montre une chorale d'homosexuels dans deux chansons diffusées en boucle : L'Internationale (les chanteurs sont habillés en costumes sombres tels des banquiers) et Heigh Ho, le célèbre air des sept nains dans Blanche Neige de Walt Disney (cette fois les chanteurs ont un bas de nylon (rose) enfilé sur leurs têtes tels des cambrioleurs de banque). L'Internationale, ancien chant révolutionnaire socialiste et communiste, symbolise la lutte de milliers d'hommes et de femmes pour un monde meilleur; la chanson des sept nains, au rythme d'une marche militaire, est la métaphore d'un monde idéal et heureux dans lequel le bonheur ne peut être trouvé que dans le travail. Allusion à la mondialisation et à la nouvelle économie capitaliste dont Luxembourg est une des places fortes, ainsi qu'à la « disneyïsation » du quotidien, cette performance se donne à voir comme un rappel ironique d'une face cachée de la réalité. Le passant pressé ou le visiteur curieux sera inévitablement confronté à cet entrain idyllique d'un monde aux pouvoirs dissimulés. 

Lors de sa participation à Manifesta 2, la deuxième édition de la biennale européenne d'art contemporain qui a eu lieu à Luxembourg en 1998, Sanja Ivekovic (née en 1949 à Zagreb) s'était intéressée à l'histoire et la situation des femmes au Luxembourg et en Croatie, et tout particulièrement aux destins de quelques femmes rencontrées dans les foyers pour femmes en détresse, qui allaient ensuite participer à son projet. Pour Luxembourg, les Luxembourgeois Sanja Ivekovic a réalisé une copie grandeur nature de la Gëlle Fra [La femme en or], un monument dédié aux morts de la Première et Deuxième Guerre mondiale, la Guerre de Corée et symbole fort du pays. La copie de Sanja Ivekovic montre une Gëlle Fra enceinte; elle devient ainsi le complément de l'original, rendant hommage aux femmes qui depuis toujours, malgré leur force et leur courage, gardent en elles les souffrances physiques et mentales de la guerre.

Le projet Gli angeli del tempo [Les anges du temps] de Silvio Wolf (né en 1952 à Milan) évoque le temps qui passe, la (prétendue) innocence de l'enfance, le destin/la destinée et le pouvoir. Une quarantaine de photographies (agrandies à 2 x 1 m) montrant le Grand-Duc Jean enfant avec ses frères et soeurs au début des années 1920, sont éparpillées sur une terrasse de la forteresse aménagée en jardin italien. Cette terrasse, dominée par le drapeau national, est située à mi-hauteur entre la ville haute et la vallée de la Pétrusse qu'elle surplombe. Pour attirer l'attention des promeneurs pour qui, a priori, les photographies en contrebas ne sont pas immédiatement visibles, plusieurs bandes sonores placés en haut des remparts diffusent le bruit de rires et de cris d'enfants qui jouent. Intrigués, les passants promèneront leur regard par-dessus les remparts pour y découvrir les photographies d'enfants dont la destinée a été très particulière.

En savoir plus
partenaires

Le projet de Sanja Ivekovic est réalisé avec l'appui des sociétés Prefalux et Schroeder & Associés SA, Luxembourg.
En collaboration avec le Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg et la Ville de Luxembourg.

images

Sanja Ivekovic, Lady Rosa of Luxembourg, 2001. © Christian Mosar.