fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Mark Lewis, Tenement Yard, Heygate Estate, 2002. Vidéo. © Mark Lewis.

Mark Lewis, Tenement Yard, Heygate Estate, 2002. Vidéo. © Mark Lewis.

23.4 — 3.7.2005

Mark Lewis – Landscapes

artiste(s): Mark Lewis
curateur(s): Enrico Lunghi

Cette exposition regroupe six films de Mark Lewis ayant trait au paysage et aux vues urbaines. Ses films sont le résultat d'un long processus de travail (repérage, tournage et montage) consistant en de nombreux repérages et de longues études d'un lieu et d'un contexte, que l'artiste met ensuite en scène en les transformant selon sa vision.

Ainsi, la simplicité n'est qu'apparente dans les films de Mark Lewis : les mouvements de caméra, les compositions, les lumières et le jeu des personnages se fondent autant sur des situations vécues qu'imaginaires et se réfèrent souvent à la peinture ancienne et au cinéma.

Dans Algonquin Park, Early March (2002), le zoom de la caméra révèle peu à peu un paysage grandiose dans lequel viennent s'insérer, de façon presque surréaliste, des patineurs sur glace dans un petit rectangle spécialement aménagé, alors que le passage apparemment providentiel d'une embarcation sur les lieux sublimes du tournage de Algonquin Park, September (2001), est tout aussi peu dû au hasard.

Si Windfarm (2001), peut être considéré comme un clin d'œil à la grande tradition du western américain - une cavalière accompagnée de son chien inspecte son troupeau de moulins à vent -, Airport II (2005) semble une promesse d'action - finalement non survenue - commune aux feuilletons télévisés. Il en va de même dans Jay's Garden, Malibu (2001), filmé dans un lieu de tournage pour films pornographiques : la caméra explorant le site ne surprend que les préparatifs ou des conversations anodines, loin de la résolution systématiquement programmée des films habituellement tournés dans ce jardin.

Enfin, la ville, avec ses immeubles, ses habitants anonymes et les jeux d'enfants, sont le centre d'intérêt dans Tenement Yard, Heygate Estate (2002). Ici aussi, le déroulement de la saynète n'est qu'apparemment accidentel : les personnages jouent tous un rôle précis et le cadrage de l'image est un hommage rendu à la peinture romantique et réaliste du 19e siècle.

En savoir plus
partenaires

Avec le soutien de l'ambassade du Canada à Bruxelles.

images

Mark Lewis, Tenement Yard, Heygate Estate, 2002. Vidéo. © Mark Lewis.

Mark Lewis, Tenement Yard, Heygate Estate, 2002. Vidéo. © Mark Lewis.