fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

FORT, Somebodies, 2015. kestnergesellschaft, Hannover. Photo : Raimund Zakowski.

FORT, Lonesome Raider, 2015. Vue de l'exposition Night Shift au Casino Luxembourg. Photo : Eric Chenal.

FORT, Open End, 2016. Vue de l'exposition Night Shift au Casino Luxembourg. Photo : Eric Chenal.

28.1 — 9.4.2017

Night Shift

artiste(s): FORT
curateur(s): Kevin Muhlen

Avec Night Shift, le Casino Luxembourg accueille la première exposition monographique du duo d'artistes FORT en dehors de l'Allemagne. Spécialement conçue pour les espaces du Casino, cette présentation rassemble pour l'essentiel des pièces produites en 2016, notamment au cours d'une résidence d'artistes à New York rendue possible par une bourse de la Hessische Kulturstiftung.

FORT (Alberta Niemann, née en 1982 à Brême ; Jenny Kropp, née en 1978 à Francfort/Main) travaille de préférence avec des objets du quotidien qui sont adaptés et transposés dans l'espace d'exposition. Les objets et situations spatiales qui en résultent se distinguent par un caractère subtilement surréaliste, dont se dégage un sentiment d'inquiétante étrangeté, de vide et d'abandon qui dément leur apparence familière. Ils oscillent ainsi entre moments poétiques et drôles, tout en s'amusant à déjouer les attentes du spectateur. Dans l'exposition Night Shift, les deux artistes s'intéressent plus particulièrement aux thèmes de la nuit et de l'obscurité.

Dans l'exposition Night Shift, FORT s'intéresse à la nuit et à l'obscurité. À cet effet, les salles d'exposition du Casino Luxembourg ont été complètement obscurcies pour la durée de l'exposition ; seules les oeuvres elles-mêmes dégagent de la lumière et permettent ainsi aux spectateurs de s'orienter dans l'espace.

Le titre de l'exposition a une double signification. D'une part, il se réfère au travail de nuit et, à ce titre, est un motif populaire en littérature et au cinéma, où il sert à aborder des sujets tels que la solitude et l'isolement ou à suggérer le mystère et l'étrange. D'autre part, en associant les mots « nuit » et « décalage », le terme anglais fait allusion aux caractéristiques mystiques attribuées à la nuit et à l'obscurité depuis l'origine des temps. « La nuit ne nous engloutit pas, elle nous fait trébucher », dit un proverbe sorabe, métaphore qui met à mal notre confiance dans les lois de la réalité. Un proverbe sud-africain nous apprend en revanche que le lait est blanc même la nuit. L'exposition se situe dès lors à la frontière entre réalité et magie subtile, rationalité et irrationnel, univers familier et étrange d'où se dégage une atmosphère d'évanescence et d'abandon, caractéristique du travail de FORT.

En savoir plus
partenaires

En collaboration avec : Kunstverein in Hamburg.

images

FORT, Somebodies, 2015. kestnergesellschaft, Hannover. Photo : Raimund Zakowski.

FORT, Lonesome Raider, 2015. Vue de l'exposition Night Shift au Casino Luxembourg. Photo : Eric Chenal.

FORT, Open End, 2016. Vue de l'exposition Night Shift au Casino Luxembourg. Photo : Eric Chenal.