fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Jef Cornelis, Documenta 5, 1972. Copyright VRT, courtesy ARGOS (Brussels).

Jef Cornelis, XXXIII Biennale Internazionale d'Arte Venezia (1966), 1966. Copyright VRT, courtesy ARGOS (Brussels).

Jeff Cornelis, Een openbaar bad voor Munster, 1987. Copyright VRT, courtesy ARGOS (Brussels).

31.5 — 31.7.2017 BlackBox

Private View. Jef Cornelis on art events

curateur(s): Andrea Cinel

Une sélection d'œuvres vidéo de la collection Argos - Centre for Art and Media, Bruxelles.

Au printemps 2017, l'art contemporain est au rendez-vous avec les ouvertures de documenta 14 à Athènes/Cassel, de la Biennale de Venise et de Skulptur Projekte Münster. À cette occasion, Andrea Cinel, commissaire à Argos - Centre for Art and Media à Bruxelles, propose une programmation à la BlackBox du Casino Luxembourg de trois films du réalisateur belge Jef Cornelis réalisés entre 1966 et 1987, et qui documentent ces trois « expositions-spectacles ».

Jef Cornelis (*1941) a débuté sa carrière en 1963 en tant que directeur du département culturel de la BRT, la télévision flamande. Entre 1964 et 1998, il a dirigé plus de deux cents programmes de télévision dont des débats, des émissions en direct, des films sur l'art, l'architecture et la culture.

Dès le début de sa carrière, Jef Cornelis est fortement impliqué dans l'art contemporain, même s'il en était parfois aussi son détracteur. En 1969, il a été l'un des fondateurs de A379089, un centre d'art alternatif à Anvers autoproclamé « anti-musée » et « anti-galerie ». À la télévision, il débute en 1966 par un film sur la 33e édition de la Biennale de Venise et termine avec documenta 5 en 1972. Ces films ne sont pas de simples reportages ; ils montrent à quel point ces événements artistiques étaient devenus un phénomène de société et à quel point l'avant-garde était normée. À côté de plusieurs moyens métrages, il réalise également des courts reportages d'expositions d'artistes tels que Marcel Broodthaers, Christo, Richard Hamilton, Martial Raysse ou Andy Warhol.

Toutefois, dès 1972, Jef Cornelis met pratiquement fin à ses activités liées à l'art contemporain avant de les reprendre au début des années quatre-vingt. C'est l'époque où les artistes qu'il avait interviewés au cours des deux décennies précédentes étaient à leur tour devenus des acteurs incontournables de la scène internationale.

partenaires

En collaboration avec : Argos - Centre for Art and Media, Bruxelles.

images

Jef Cornelis, Documenta 5, 1972. Copyright VRT, courtesy ARGOS (Brussels).

Jef Cornelis, XXXIII Biennale Internazionale d'Arte Venezia (1966), 1966. Copyright VRT, courtesy ARGOS (Brussels).

Jeff Cornelis, Een openbaar bad voor Munster, 1987. Copyright VRT, courtesy ARGOS (Brussels).