fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Didier Vermeiren, Bacchanale, 1994. Sculpture, socle, plâtre, fer. © Albert Biwer.

Richard Deacon, Substance, 1992. Sculpture, surface lisse en bois, travaillée en forme de coquillage. Courtesy Lisson Gallery, Londres. © Albert Biwer.

Tony Cragg, Spyrogyrea, 1995. Sculpture, bouteilles de verre sablé de couleur blanche, verte ou brune, fixées à l'envers sur une construction métallique en spirale. Courtesy Lisson Gallery, Londres. © Albert Biwer.

25.7 — 29.9.1996

Sculptures : 7 attitudes

artiste(s): Tony Cragg, Richard Deacon, Reinhard Mucha, Didier Vermeiren, Peer Veneman, Franz West, Erwin Wurm
curateur(s): Enrico Lunghi

L'exposition Sculptures : 7 attitudes réunit des œuvres récentes de sept sculpteurs contemporains, et à travers elles, sept attitudes très différentes de concevoir la sculpture d'aujourd'hui. Fidèle à la structure qui le caractérise, le Casino Luxembourg réserve une ou deux salles à chacune de ces démarches, permettant une rencontre privilégiée entre l'œuvre et son spectateur. Un regard particulier est ainsi porté sur des attitudes plastiques singulières, qui offrent pourtant à la sculpture actuelle un vaste champ de possibilités et d'expérimentations.

Matière, volume, mais aussi espace, histoire, relation au lieu et au corps, modes de fabrication et utilisation de matériaux de récupération sont autant de concepts qui fondent la sculpture contemporaine : Tony Cragg s'intéresse à l'accumulation de déchets de la civilisation urbaine pour en extraire des formes poétiques nouvelles ; Richard Deacon réalise des œuvres dans les matériaux les plus divers en insistant sur le mode d'assemblage des éléments constitutifs ; Reinhard Mucha intègre les notions de lieu et de mémoire en transformant des objets récupérés ; Peer Veneman construit des objets-volumes qui ne se laissent guère insérer dans les catégories traditionnelles que sont la sculpture, la peinture, les éléments d'architecture ou le mobilier ; Didier Vermeiren sonde l'histoire de la sculpture et son mode de présentation pour suggérer des volumes d'un classicisme éternel ; Franz West désacralise l'objet sculptural en faisant une prolongation utilisable par le corps humain et prolongeant cette perspective, Erwin Wurm met en scène le corps humain lui-même, élargissant le concept de sculpture à la notion de temps, de mouvement et de pose, souvent dans des situations inhabituelles.

Cette sélection restreinte permet de saisir l'immense mais fragile espace de liberté de création conquis par ces artistes grâce à une remise en question du concept de sculpture traditionnelle.

En savoir plus
images

Didier Vermeiren, Bacchanale, 1994. Sculpture, socle, plâtre, fer. © Albert Biwer.

Richard Deacon, Substance, 1992. Sculpture, surface lisse en bois, travaillée en forme de coquillage. Courtesy Lisson Gallery, Londres. © Albert Biwer.

Tony Cragg, Spyrogyrea, 1995. Sculpture, bouteilles de verre sablé de couleur blanche, verte ou brune, fixées à l'envers sur une construction métallique en spirale. Courtesy Lisson Gallery, Londres. © Albert Biwer.