fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

12.12.1996 — 16.2.1997

Stanze pour la peinture

artiste(s): Heda, Dughet, Le Brun, Berckheide, Bertin, Natoire, David, Gros, Bout, Whistler, Monet, Dubois-Pillet, Seon, Matisse, Morestel, Moucheron, Kelly, Richter, Viallat, Bertrand, Toroni, Pagès, Rutault, Dezeuze, Federle, Mosset, Dolla, Alberola, Frize, Diao, Piffaretti, Valensi
curateur(s): Bernard Ceysson


C'est la structure caractéristique du Casino Luxembourg, dont les 13 salles sont constituées de cubes blancs de dimensions différentes insérés dans ce bâtiment du 19e siècle, qui a inspiré à Bernard Ceysson le titre et la conception de l'exposition Stanze pour la peinture. On trouve dans le Le Robert : dictionnaire historique de la langue française la définition suivante :

« STANCE n.f. (fin XVIes.) d'abord écrit stanse (1578) est un emprunt à l'italien stanza (Õ¬ stance) au sens spécial de «chambre». Le mot a eu le sens de «demeure» (1578) comme l'ancien provençal istansia « appartement » (1542) et a signifié en marine (fin XVIes.) « lieu de relâche, port ». Il a disparu en français classique. Il est repris au XXes. dans le vocabulaire des arts pour désigner une salle décorée de fresques (attesté av. 1924, A. France), en général remplacé par l'italianisme stanza (pluriel stanze), souvent à propos des stanze du Vatican décorées notamment par Raphaël. »

Ainsi, pendant la durée de l'exposition, les salles du Casino Luxembourg seront autant de Stanze permettant un regard singulier sur des tableaux anciens, modernes et contemporains, associés de façon à engendrer des tensions, à faire apparaître des correspondances cachées, à susciter des impressions nouvelles.

En savoir plus
partenaires

Mit Unterstützung der Banque Générale du Luxembourg.

images