fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

Pascale Wiedemann, Heimlich, 1996. Installation in situ, vidéo, laine. © Yvan Klein.

11.7 — 21.9.1997

Un bel été

artiste(s): Chantal Akerman, Lilian Bourgeat, George Brecht, Stanley Brouwn, Fischli & Weiss, Dan Graham, Peter Halley, Oliver Herring, Hirakawa Ann Veronica Janssens, Allan Kaprow, Mike Kelley, Paul Mc Carthy, Carrie Mae Weems, Bertrand Lavier, Glenn Ligon, Piero Manzoni, Tracey Moffat, Mariko Mori, Bruce Nauman, Cady Noland, Jack Pierson, Richard Prince, Gerhard Richter, Pipilotti Rist, Roger Wagner, Andy Warhol, Vera Weisgerber et Pascale Wiedemann
curateur(s): Michel Assenmaker, Eric Brunier, Enrico Lunghi

Au nombre des particularités de cette exposition, il y a la proximité d'œuvres produites par des artistes de générations différentes. Il y a aussi la diversité des techniques et des genres. Aucune de ces réalités factuelles des œuvres n'a été réfléchie en relation avec les autres, n'a été mise en perspective.

En fait, le choix des trois commissaires repose sur plusieurs interrogations :

- est-il possible de faire aujourd'hui une exposition qui ne s'articule pas, a priori, autour d'un thème ou d'un discours ?
- comment donner une cohérence d'ensemble alors que chaque œuvre a été subjectivement
choisie ?
- le souci du quotidien, de la vie quelconque, apparu au travers des choix, suffit-il à restituer aux œuvres d'art leur efficacité esthétique et à l'exposition sa responsabilité sociale ?

À ces questions, seule la réalité de l'exposition donnera une réponse. Mais ce que l'on peut déjà affirmer, c'est que chaque œuvre a été choisie en fonction de la nécessité qui lui est propre. L'enjeu d'Un bel été serait alors de vérifier ce qu'il en est de la radicale singularité d'une œuvre d'art.

images

Pascale Wiedemann, Heimlich, 1996. Installation in situ, vidéo, laine. © Yvan Klein.