fr | de | en

Casino Luxembourg

Exhibitions

25.6 — 30.8.2020 Triennale Jeune Création

Young Art Triennale 2020 – "Brave New World Order"

artist(s): Claire Andrzejczak, Marie Biaudet, Morgane Britscher, Émilie Brout & Maxime Marion, Emma Cozzani, Stefania Crisan, Jessica Da Silva, Catherine Dauphin, Arthur Debert, Julie Deutsch, Aurélie d'Incau, Krystyna Dul, Camille Fischer, João Freitas, Marine Froeliger, Axel Gouala, Jean-Baptiste Grangier, Elodie Grethen, Julien Hübsch, Tim Jungmann, Lynn Klemmer, Thomas Lasbouygues, Aude Legrand, Julie Luzoir, Dany Mucciarelli, Elsa Muller, Manon Nicolay, Sarah Niecke, Suzan Noesen, Bogdan Obradovic, Bruno Oliveira, Valentin Pierrot, Charles Rouleau, Sonic Invasion, Tania Soubry, Clara Thomine, Vince Tillotson, Marina Uribe, Clio Van Arede, Julie Wagener
curator(s): Kevin Muhlen
In collaboration with Rotondes

5th edition, Luxembourg and Greater Region

Venue: Casino Luxembourg and Rotondes

The Triennale strives to establish the "stage" of young contemporary creation in Luxembourg and the Greater Region. Conceived as a major event and a platform for emerging artists, it participates in the intellectual emulation of the territory and the development of the local and international art scene.
Initiated in Luxembourg and Greater Region, European Capital of Culture 2007, the Triennale will be held for the fifth time in 2020, this time under the leadership of Kevin Muhlen, the director of Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain. For this edition, he invites the millenials to make proposals that they consider important for the understanding of their generation and the world as they perceive it in its current reality and its future.

Opening : Thu 25.6.2020, 18:00

Texte d’intention
BRAVE NEW WORLD ORDER

« Millennials » ou « génération Y » : tels sont les noms donnés à la génération née entre 1981 et 1996 (même si les dates peuvent varier d'une source à l'autre). Adultes à partir des années 2000, les millennials sont volontiers pris pour cible par les générations sortantes (baby-boomers et génération X), qui les accusent de dévier des normes jusque-là en cours.

Les millenials ont grandi dans un monde où l'informatique fait partie du quotidien, internet est la source d'information principale et les réseaux sociaux sont le moyen de communication dominant. Globalisation et capitalisme sont les seuls modèles qu'ils connaissent, ce qui pourrait expliquer qu’on leur reproche souvent un certain penchant pour le matérialisme et la superficialité.

Mais au-delà de cette vision stéréotypée, les millennials portent le fardeau des mauvais choix de leurs prédécesseurs. C’est à eux qu’incombe la lourde tâche de mener le monde vers le futur  alors que dominent les inégalités sociales, la pseudoscience, le transhumanisme, la robotisation, la radicalisation politique et les catastrophes écologiques.La réalité du début de XXIe siècle rejoint en tous points les grands récits dystopiques du XXe siècle. Et au niveau politique, le nouvel ordre mondial proclamé par George H. W. Bush en 1991 est désormais révolu. 

La cinquième édition de la Triennale Jeune Création s’adresse spécifiquement aux artistes millennials. Elle entend montrer leur vision des enjeux de la société actuelle et leurs efforts pour (re)construire l’avenir sur des fondements et systèmes qu’il s’agit de (re)définir. Leur art naît dans un monde complexe, en perpétuelle mutation, dont témoigne notamment la grande diversité des contextes propres aux différents pays et régions représentés dans la Triennale.

Artistes ! La Triennale Jeune Création vous permet de faire entendre la voix de votre génération et de faire connaître votre vocabulaire conceptuel et plastique à un public large. Plutôt que des réponses artistiques à une thématique donnée, la Triennale sollicite vos propositions sur les problématiques qui vous semblent importantes pour comprendre la génération que vous représentez, mais aussi sa perception du monde et de l’avenir.


Kevin Muhlen
commissaire de la Triennale Jeune Création 2020

Read more
images