fr | de | en

Casino Luxembourg

Expositions

18 — 22.11.2020 Luxembourg Art Week, Extra Muros

No-Man's-Land

artiste(s): Arnaud Eubelen
curateur(s): Kevin Muhlen

Installation dans le cadre de la Luxembourg Art Week en amont de Unified Glare Rating au Casino Luxembourg (19.12.2020 – 21.2.2021)

LIEU : 34, rue Notre-Dame (coin entre la rue Notre-Dame et la rue Philippe II), Luxembourg

15 h 00 - 23 h 00
sauf dimanche : toute la journée

Visites guidées par Arnaud Eubelen dans le cadre de la Luxembourg Art Week :

Samedi 21.11.2020, 18 h 00
Dimanche 22.11.2020, 12 h 00
Sur inscription uniquement : visites@casino-luxembourg.lu

Depuis sa première participation à la Luxembourg Art Week, le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain s’efforce de proposer des expositions qui questionnent les rapports entre expérimentation et production artistique dans le cadre d’une foire d’art contemporain. 

Pour l’édition 2020 de la Luxembourg Art Week, le Casino Luxembourg invite l’artiste belge Arnaud Eubelen (né à Liège en 1991, vit et travaille à Bruxelles) à investir l’espace inoccupé de l'ancienne boutique Karen Millen (31, rue Philippe II), à quelques pas du Casino Luxembourg. Cette première exposition sera suivie, un mois plus tard, par une seconde proposition dans la galerie du rez-de-chaussée du Casino Luxembourg. Cette double exposition permet à l’artiste de penser un projet en deux temps et à destination de deux contextes différents ; d’une part, l’événement culturel grand public de quatre jours de la Luxembourg Art Week, et une exposition personnelle en institution d’art contemporain, d’autre part. 

Le travail d’Arnaud Eubelen se trouve à mi-chemin entre la sculpture et le design industriel, il remet en question notre rapport aux concepts d’œuvres et objets et la façon dont nous prenons la fonction de certains matériaux pour acquis. Il joue sur les notions d’objet produit et d’œuvre d’art à travers une réappropriation de différents matériaux industriels utilisés dans un autre contexte. A travers la réalisation d’objets supposés être du quotidien (chaise, lampe, ...) et une nouvelle approche des codes établis par rapport aux matériaux et aux proportions, il crée des objets appartenant à l’univers du design d’intérieur à la création peu coûteuse qui se transforment en œuvres uniques faites de matériaux industriels qu’il modifie. Ses pièces questionnent à la fois la fonction de l’art, du luxe et de l’industrialisation/globalisation.
(Texte : Benjamin Munix)

En savoir plus
images